Euh… Pardon chéri !

Les conneries de Susan

Euh… Pardon chéri !

Je suis maman de 2 petits garçons.
Comme toute maman, je fais des lessives.
Pour être honnête avec toi, c’est plutôt mon mari qui prépare la lessive.
Il s’est vite rendu compte que je n’étais pas douée pour cette tâche.
Je mélange les couleurs avec le blanc, je fais rétrécir les pulls en laine de moitié, enfin bref, ce n’est pas mon truc.
Un soir, je vide le sèche-linge et je découvre mon Slim en format schtroumpfette, il avait diminué de moitié !
Ni une ni deux, je l’enfile, il m’arrive aux genoux.
Je monte à l’étage en mode furie pour tuer mon mari.

0

Oh merde!

Les conneries de Susan

Oh merde !

 Mon Mac est mon meilleur ami.
Attention, mon Mac, c’est mon ordi, qu’il n’y ait pas de malentendu.
Je réalise mes illustrations sur mon ami, c’est vraiment mon copain de travail.
Je commence à dessiner et là, au beau milieu de l’écran : une petite tâche.
Je ne vois plus qu’elle, elle me nargue d’une façon indécente.
Mais j’ai LA SOLUTION, une bombe de nettoyage prête à être dégainée.
Je la prends, et j’arrose  généreusement mon écran….
Et là, j’ai cru mourir !
Ce n’était pas la bombe de nettoyage mais la bombe de colle !
Horreur et désespoir, je m’effondre.
Mais comment vais-je faire pour enlever toute cette colle ?
Pour décoller les étiquettes sur du verre, j‘utilise de l’huile…
Et voilà comment j’ai pu récupérer mon écran…
Il m’a fallu 2 heures à tapoter afin de faire disparaître toute la colle.
La conclusion à cette connerie monumentale :
Etre pleine d’imagination lorsque l’on est aussi tête-en-l’air que moi.

0

Une envie pressante…

Les conneries de Susan

 

Une envie pressante…

Là, c’est la honte, pas la petite honte mais la grosse honte…
Avant tout, je te préviens, je ne l’ai jamais fait chez des copines!
Là, je sens les visages se détendre…
Bon, je ne l’ai fait que 3 fois mais c’est 3 fois de trop, car maintenant, je flippe à chaque fois que je vais aux toilettes!
La dernière fois, c’était aux sports d’hiver.
Deux heures à raquettes dans une poudreuse hallucinante, c’était chaud (Enfin froid!)
j’ai déjà eu envie de faire pipi une première fois pendant la balade.
Je me suis retrouvée quasi à poil dans la neige en ayant la trouille qu’un hors-piste débarque.
Evidemment, je suis tombée dans la neige cul nu car uriner avec des raquettes, ce n’est pas facile.
Comme je suis une vessie sur pattes, j’avais encore une envie plus que pressante en arrivant à l’hôtel.
Ni une ni deux, en chaussures de ski, je cours aux toilettes.
Et là, catastrophe, je n’ai pas soulevé le couvercle de la lunette des WC…
Inondation et consternation.
Me voilà à quatre pattes pour nettoyer et utiliser la totalité du rouleau de PQ.
Je suis sortie, j’ai fait mine de rien mais avec un léger sourire au coin des lèvres…

3